EDITO MARS 2019


Des choix devant nos pas !

blessed2016

Nous sommes, les uns et les autres, confrontés à des choix de vie et ces choix ne sont pas toujours faciles à faire. Nous pourrions penser que, étant chrétiens, tout sera toujours très simple et facile, sans question, sans hésitation, sans dilemme. Pourtant Jésus, par exemple, nous invite à choisir ce qui est le moins évident à première vue : Mt 7/13 « Entrez par la porte étroite car large est la porte, spacieux le chemin qui mènent à la perdition et il y en a beaucoup qui entrent par-là, mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie et il y en a peu qui les trouvent »

Le plus simple ne serait-il pas de suivre la majorité, ou alors de choisir ce qui semble ne pas poser de problème? C’est souvent là notre première pensée devant un choix, mais est-ce pour autant la bonne, est-ce pour autant ce que Dieu pense? Souvent nous devons nous poser devant Dieu et méditer sur les choix qui se présentent à nous : Prov.16/20 « Celui qui réfléchit sur les choses trouve le bonheur et celui qui se confie en l’Eternel est heureux »

Ne nous fions donc pas toujours à notre première réaction, mais examinons ce que dit l’Ecriture, demandons conseil si besoin à des gens de confiance, laissons le Saint-Esprit orienter notre pensée dans la prière avant de tirer une conclusion qui pourrait être hâtive.

Personnellement, j’ai souvent changé d’avis après avoir réfléchi, après avoir prié, après avoir laissé le temps au Saint-Esprit de me parler, car ma première pensée n’était pas toujours la meilleure.

Nos choix de positionnement, nos jugements sur telle ou telle chose, nos choix professionnels, sentimentaux, même matériels peuvent avoir de lourdes conséquences sur nos propres vies, sur la vie de nos familles, sur notre entourage, sur notre communion avec nos frères et sœurs dans la foi,  etc… Alors, prions le Seigneur de nous conduire, de nous inspirer, de nous guider, afin de ne pas céder à la facilité, à l’habitude, à nos réactions humaines et charnelles parfois, mais cédons plutôt à la volonté parfaite de Dieu et disons comme Jésus : « non pas ce que je veux, mais ce que tu veux ». Cherchons chacun et aussi ensemble cette porte étroite, ce chemin resserré, dans nos choix de pensée, de paroles, d’attitudes et d’actions.


  • Jy Lecoq
    Jean-Yves Lecoq